• la newsletter de Pôle emploi Centre-Val de Loire
    ENTREPRISE
Jeudi 19 janvier 2017 tagActualité

RECRUTEMENT LGV

  • PARTAGEZ SUR
  • twitter
  • facebook
  • linkedin

 

Interview de Narga SOOBRAYEN, Directeur des Ressources Humaines de la société MESEA, société chargée de la maintenance de la ligne à grande vitesse Sud Europe Atlantique entre Tours et Bordeaux.

MESEA
  • Quels étaient vos besoins de main d’œuvre au début de la campagne de recrutement, en mai 2016 ?
  • J’avais pour mission de recruter 150 personnes en 2016,  sur nos 3 bases de maintenance sur la LGV : Villognon, Clérac et Nouâtre. Sur cette dernière, située en Indre-et-Loire, 40 postes étaient à pourvoir dont 31 opérateurs.

     

  • Quel était l’enjeu pour MESEA ?

    L’enjeu était important car nos équipes doivent être prêtes pour l’ouverture de la ligne aux voyageurs en juillet 2017. Or nous devions recruter sur des métiers rares, exercés dans des conditions de travail avec des contraintes : travail de nuit, en extérieur, soumis à des astreintes.

    Les candidats devaient réussir des tests physiques et psychologiques et être suffisamment motivés pour avoir envie de découvrir un nouveau métier et suivre 8 mois de formation.

     

  • Comment Pôle emploi vous a aidé à relever ce défi ?

    Nous avons construit un véritable partenariat avec l’équipe entreprises du pôle emploi de Chinon, qui a eu l’agilité de comprendre notre fonctionnement et les besoins de l’entreprise. J’ai envie de dire qu’il n’y avait plus deux équipes, les RH de MESEA et Pôle emploi, mais une seule qui travaillait dans le même sens.

     

  • Quels sont les services qui vont été proposés et dans quel but ?

    Il y avait avant tout nécessité de faire connaître nos besoins. C’est pourquoi la simple diffusion d’offres d’emploi ne suffisait pas.

    L’équipe de Pôle emploi nous a proposé un système de recrutement massif pour tenir compte de la rareté des profils : envoi de 6000 mails aux demandeurs d’emploi ciblés, mise en avant des besoins sur pole-emploi.fr, information relayée auprès des partenaires locaux de l’emploi et même participation à un salon en ligne.

    Tout cela a permis de faire venir 500 candidatures. 380 personnes se sont déplacées sur une des 16 réunions d’information et 190 ont été reçues en entretien.

    Au final 30 demandeurs d’emploi ont été embauchés à l’issue d’une préparation opérationnelle à l’emploi (POE).

     

  • Quelles sont vos perspectives de recrutement pour 2017 ?

Nous sommes toujours en recherche d’une partie de l’encadrement à forte compétences techniques sur la signalisation ferroviaire. J’invite tout le monde à se rendre sur notre site internet, mesea.fr, pour découvrir nos besoins et nos métiers.

Jeudi 19 janvier 2017 tagActualité
  • PARTAGEZ SUR
  • twitter
  • facebook
  • linkedin
Newsletter
Sur le même sujet
Voir tous les communiqués